Translator
Français FR English EN Italiano IT Deutsch DE Español ES Русский RU 简体中文 ZH-CN

La culture tour en TanzanieLa Tanzanie a  plus de 120 tribus différentes, la plupart d’entre eux appartenant à la grande famille bantoue. La féroce Masai sont peuple nilotique. La tribu Hadzabe, vivant le long des rives éloignées du lac Eyasi, est lié aux Bushmen d’Afrique du Sud.

Atravers  l’ agence  Voyage africain,   propose  des voyages culturels   pour  visiter les tribus de la  Tanzanie  dans le but est de decouvrir et apprendre  la vie  traditionnelle  et  la  vie  actuelle(la culture Tanzanienne) et   faire  des randons  dans leur region ,  les faces caches , les coins les plus reculés  et moins fréquentés( hors des sentiers battus comme :

  • Ndarakwai ( qui est situee a l’ouest de Kilimanjaro, agrémentée des rencontres avec les pasteurs masaïs et leurs troupeaux, de manyatta en manyatta. Un paysage magique s’offre à nous : la plaine clair semée de cônes volcaniques qui s’épanouit jusqu’au Kilimandjaro et qui domine tout le paysage  )
  • Mulala region de tribu meru ( si tue au pied du mont meru) .
  • Marangu( regon tribu chaga situe a l’entrée du parc de kilimanjaro) .
  • Lushoto ( tribu sambare) situe dans les montagnes de sambara .
  • Lac Eyasi (tribu Le Datooga et Le Barabaig ) situe au pied de la conservation de ngorongoro.
  • Longido pays maasai  ( situe dans la vallee du rift vers la frontier du Kenya et Tanzanie ( Namanga). des regions maasai  qui sont dans la valle du rift) .
  • Montagnes de gols( pays maasi) situe dans la region de ngorongoro.
  • Lac Natron(pays maasai pied de volcan actif oldonyo lengai( une montagne de Dieu en langue maasai) et situe dans la vallee du rift.

Parmis  ces  differents   tribus  sont:

Tribu meru,

un peuple de langue bantoue est venu en premier, il ya environ trois cents ans, en provenance de la zone Usambara avec le premier Machame Chagga, dont la langue bantoue est très étroitement alliée à Meru. Ils se sont installés dans la forêt sur les pentes sud-est du mont Meru (toujours leur patrie) qui était à ce moment-là seulement habitée par le Koningo, un peuple de chasseurs / cueilleurs de petite taille. Les  peoples Meru sont agriculteurs qualifiés qui ont utilisé leur environnement favorable au cours des siècles sans épuiser sa fertilité.

Chaga (également appelé Wachaga ou Wachagga) sont de langue bantoue Africains autochtones et le troisième plus grand groupe ethnique en Tanzanie. [1] Ils vivent traditionnellement sur les pentes méridionales et orientales du mont Kilimandjaro et le Mont Meru  et à proximité de Moshi. Leur richesse relative provient du climat favorable de la région et avec succès des méthodes agricoles, qui comprennent de vastes systèmes d’irrigation, de terrassement, et des méthodes organiques continues de fertilisation pratiquée depuis des milliers d’années.  Ils étaient une des premières tribus de la région à convertir au christianisme. Cela peut leur aurait donné un avantage économique par rapport aux autres groupes ethniques, comme ils avaient un meilleur accès à l’éducation et les soins de santé en tant que chrétiens. Le Chaga descendu de divers groupes bantous qui ont migré d’ailleurs en Afrique, aux contreforts du mont Kilimandjaro, une migration qui a commencé vers le début du XIe siècle.  Bien que le Chaga sont bantu, leur langue a un certain nombre de dialectes liée à Kamba, qui est parlée dans le nord du Kenya, et à d’autres langues parlées dans l’est, [ tels que Dabida et Pokomo.

La zone Chaga est traditionnellement divisée en un certain nombre de chefferies. Ils sont culturellement liés aux peuples Paré, Taveta et Taita. Ils suivent un système patrilinéaire de la descente et de l’héritage.  Leur mode de vie est basé essentiellement sur l’agriculture, l’aide de l’irrigation sur les champs en terrasses et bœufs fumier. Bien que les bananes sont leur aliment de base, ils cultivent également diverses cultures, y compris les ignames, les haricots et le maïs. Dans les exportations agricoles, ils sont surtout connus pour leur café arabica, qui est exportée vers les marchés américains et européens, résultant dans le café étant une culture de rente primaire.

Tribu Arusha:

ils étaient d’origine Pare. Vers 1830, ils ont été encouragés par le Maasai à installer dans la région Selian, à l’ouest de la ville actuelle d’Arusha. Ils ont absorbé  antérieures personnes parlant Massaï, sont devenus eux-mêmes haut-parleurs Massaï et ont reçu un afflux important des Maasai dans les années 1880 quand beaucoup ont perdu leur bétail dans l’épidémie de la peste bovine. Le Arusha, comme le Meru, ont comme agriculteurs fait le plus d’un environnement favorable, mais leur mode de vie est plus fortement orientée vers les bovins, plus compréhensible étant donné les éléments de Maasai à leurs origins

Tribu maasai: Peuples pastoraux Masaï expansion dans le nord du Tanganyika et dominent de vastes zones de l’est de la vallée du Rift, montagnes et plaines.

Les  Maasai (Monduli, Kiteto, Loliondo) zone les personnes dominantes sont bien sûr les Maasai. Ils ont pénétré dans cette zone du Nord, en commençant au début 1810 environ et la diffusion lentement vers le sud au cours des 50 prochaines années. Ils sont divisés en de nombreux sous-tribus dont l’Kisonko forment la plus grande partie de la Tanzanie Maasai. Plusieurs des sections du Kenya, principalement Purku, Loitai et Latayok sont propagées vers la Tanzanie, principalement dans la région de Loliondo.

Le Iraqw ou Irakw (également connu sous le Wambulu parmi les orateurs swahili) sont un groupe ethnique couchitique parlant habitant la région des Grands Lacs d’Afrique de l’Est. Ils vivent dans les régions d’Arusha et de Manyara de centre-nord de la Tanzanie, près du mur la vallée du Rift et le sud du Ngorongoro Crate

Le Datooga, connu sous le nom Mang’ati en swahili, sont un peuple de pasteurs nilotiques de Manyara Région, en Tanzanie. En 2000 a été estimé la population Datoga . Il ya sept tribus Datooga.:Bajuta Gisamjanga (Kisamajeng, Gisamjang)

Barabayiiga (Barabaig, Barabayga, Barabaik, Barbaig) Tsimajeega (Isimijeega)

Rootigaanga (Rotigenga, Rotigeenga) Buraadiiga (Buradiga, Bureadiga)

Bianjiida (Biyanjiida, Utatu) Les dialectes de la langue Datooga sont souvent assez divergentes pour faire la compréhension difficile, mais Barabayiiga et Gisamjanga sont très proches.

.Le Barabaig sont une tribu du peuple Datooga basés dans les montagnes volcaniques du nord près de Mount Hanang Manyara Région, la Tanzanie nomade. Leur population est d’environ 50.000.  Beaucoup Barabaig ont été expulsées des Plaines Basotu dans les années 1990 pour faire place à un projet de culture du blé à grande échelle des gouvernements du Canada et de la Tanzanie. Les Barabaig vivent de la chasse, l’agriculture et l’élevage. Il est une coutume dans laquelle ils chassent leurs halots (ou ennemis) seulement avec des lances, qui sont: éléphants, lions, et d’autres animaux. Toute personne qui ne sera donc considéré comme un “ghadyirochand”, ou un héros, et est récompensé par des cadeaux de bétail, les femmes, et de prestige dans son tribu.

Pour plus d’informations,  les prix, une bonne période pour visiter les different tribus  en Tanzanie, s’il vous plaît contacter:

 Voyageafricain LTD

Mob: +255 754 475073

 johnbakari@voyageafricain.com/ info@voyageafricain.com

 Web: www.voyageafricain.com

NB: L’agence voyageafricain  est  très à l’écoute de vos idées et de créer des vacances sur mesure de  choix des  clients.




Vérifiez la disponibilité du safari